Effet Traitement par la chaleur conventionnelle L’application de la chaleur en ca de rhumatismes a une longue tradition. Les bénéfices thérapeutiques de la chaleur dépendent de manière décisive de l’état d’évolution de la maladie. En cas de poussée inflammatoire, une application locale de chaleur peut avoir comme conséquence une aggravation dramatique et explosive. Les manifestations rhumatismales musculaires par contre, ainsi que la maladie dégénérative de la colonne vertébrale, l’arthrose et le syndrome de l’épaule et/ou du coude, mais aussi les raideurs matinales en cas de polyarthrites peuvent être influencées positivement par la chaleur en tant qu’élément physiologique important. Le succès thérapeutique néanmoins est fortement influencé par le type de traitement appliqué. (Origine, longueur des ondes de chaleur, etc…) Impact par l‘infrarouge L’effet thérapeutique est essentiellement basé sur une action de chaleur générée par les rayons absorbés par le corps humain. Dans le cas de rayons Infrarouges, au contraire des rayons Ultra- violets, ce n’est pas la dose totale mais plutôt l’intensité des ondes appliquées qui sera décisive. Selon la longueur des ondes, les rayons infrarouges pénètrent de 2 à 30 mm dans les tissus. Elles conduisent à un hyperémie active des zones traitées avec un effet réflectif secondaire des parties corporelles controlatérales. ATTENTION ! Ne pas utiliser les produits Novotherm – en cas d’inflammation rhumatismale confirmées ! Effet